April 13, 2024

Un élève sur 10 du secondaire a utilisé de la “mauvaise herbe” dangereuse liée à des milliers d’empoisonnements, suggère un rapport du NIH.

Un sur dix des lycéens ont utilisé de l’herbe “diet” dangereuse liée à des milliers d’empoisonnements, indique un rapport de l’Institut National de la Santé.

Un nouveau rapport de l’Institut National de la Santé (NIH) met en lumière une tendance préoccupante parmi les adolescents : l’utilisation de ce que l’on appelle communément “diet weed”, une forme dangereuse de marijuana modifiée pour favoriser la perte de poids.

Selon le rapport, environ un jeune sur dix au lycée aurait expérimenté cette nouvelle forme de drogue, qui aurait été responsable de milliers de cas d’empoisonnement ces dernières années. Ces chiffres sont alarmants et soulèvent des inquiétudes quant à l’impact de cette tendance sur la santé des adolescents.

Le “diet weed” est une forme de marijuana modifiée qui contient des additifs et des substances chimiques conçus pour supprimer l’appétit et stimuler le métabolisme. Cette drogue est devenue populaire parmi les jeunes qui cherchent à perdre du poids rapidement et de manière non naturelle.

Cependant, les conséquences de l’utilisation de cette drogue peuvent être dévastatrices. Les effets secondaires comprennent des troubles de l’alimentation, des problèmes cardiaques, une dépendance psychologique et des problèmes de santé mentale. De plus, les additifs chimiques et les substances inconnues présentes dans le “diet weed” augmentent le risque d’empoisonnement et de surdose.

Le rapport de l’Institut National de la Santé met en lumière l’urgence de sensibiliser les jeunes aux dangers de cette nouvelle forme de drogue. Il est essentiel que les parents, les éducateurs et les professionnels de la santé travaillent ensemble pour informer les adolescents sur les risques associés à l’utilisation de substances dangereuses comme le “diet weed”.

Il est important de rappeler aux jeunes que la perte de poids doit se faire de manière saine et équilibrée, en privilégiant une alimentation saine et de l’exercice régulier. L’utilisation de drogues telles que le “diet weed” n’est pas la solution et peut avoir des conséquences graves sur la santé à long terme.

En conclusion, le rapport de l’Institut National de la Santé met en lumière une tendance inquiétante parmi les adolescents : l’utilisation de “diet weed”. Il est essentiel de sensibiliser les jeunes aux dangers de cette drogue et de les encourager à adopter des habitudes de vie saines pour préserver leur santé à long terme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *